Produits

Retour à l’acceuil

Services

 

Les oiseaux que nous contrôlons

Pigeons

Classification scientifique: Columbidea

 

La colombe de roche, communément désignée sous le nom de pigeon, est une des 11 espèces de la famille “COLUMBIDAE” qui se reproduisent en Amérique du Nord peut être l’oiseau nuisible le plus présent, les pigeons se sont adaptés à une variété d’environnement, de la ville aux différentes installations agricole, des bâtiments aux falaises.  Ces oiseaux nuisibles sont devenus un sérieux problème associé aux bâtiments.

 

Identification:

n      Approximativement 13 pouces de long (33 centimètres).

n      La couleur varie du blanc au noir.  La plupart se caractérise par une tête grise foncé avec éclat iridescent, un dos gris-clair et des ailes avec deux bandes foncées.

n      La colombe de roche a un corps trapu avec de courtes jambes, petit cou et petite tête.  Pendant le vol, l’extrémité de la queue est habituellement à angle droite et noire.

 

Biologie

 

Les pigeons nichent dans divers emplacements protégés, tel que sous les points, les rebords d’édifices, les chevrons (madrier ou poutre) dans une grange, sur les toits, climatiseurs, sur les poutres d’aciers d’entrepôts, sous les abris de véhicules commerciaux, les enseignes etc…

 

Habitude

 

En région rurale, les pigeons s’alimentent normalement de graines, le grain, et les fruits.  Ils se trouvent des zones avec l’ensilage renversé, tel que des ascenseurs de grain, cour de triage, cour de chemin de fer, moulins qui sont les sites d’alimentation très attrayants.  Dans les zones urbaines les pigeons s’alimentent d’ordures, matière végétale et des insectes.

 

Contrairement à beaucoup d’autres espèces, les pigeons préfèrent les surfaces plates et douces, tel que toiture, pour se reposer et s’alimenter.  S’ils se sentent menacés, ces emplacements leur donne le moyen de s’envoler rapidement.  Les pigeons se recueillent en bandes qui utilisent les même zones pour se nicher et s’alimenter.  Habituellement les lieux où ils s’alimentent ne sont qu’à quelques milles de leur nid.

  

Dommage

 

Les pigeons ont des excréments très acides qui peuvent endommager significativement les équipements, les surfaces peintes d’édifices, le marbre, la pierre etc…  Les excréments fraîchement laissés peuvent créer des situations dangereuses tel que sur les trottoirs, les rebords et d’autres surfaces où il y a accumulation, étant très glissantes.

 

Également, les excréments contaminent le grain non traité, la nourriture traitée et peuvent contenir une variété de bactéries, de mycètes, de nématodes etc…  Les pigeons servent de réservoirs à plusieurs maladies virales encéphalique.

 

 

 

 

 

 

 

 

Étourneaux

Classification scientifique : Sturnidae

 

L’étourneau européen est l’un des deux espèces de la famille de « STURNIDAE » qui a été introduit en Amérique du Nord en provenance de l’Europe vers la fin des années 1800.  Les étourneaux sont disperses à travers les États Unis incluant l’extrémité méridionale de l’Alaska et la majeure partie du Canada et du Mexique.  Les étourneaux se reproduisent dans un large éventail d’habitat, de la fermes aux zones urbaines.

 

Identification:

n      7.5 à 8.5 pouces (19 à 22 cm) long.

n      La couleur varie avec la saison: En été ils sont violace-noirs avec un éclat iridescent; en hiver, l’extrémité des plumes est marqué de blanc et or, leur donnant un aspect Tachette.

n      Le bec long et pointu de couleur jaune lumineux au printemps et l’été et devient plus foncé en hiver.

n      Leur corps trapu et leur très petite queue, leur donne l’apparence d’être sans queue.

n      Les étourneaux produisent un nombre de grincement déplaisant, rauque et des cris aigus.

 

Biologie

 

Habituellement, les étourneaux choisissent un endroit ombragé pour y faire leurs nids.  En zone urbaine, ils ont tendance a nicher dans les cavités d’édifice à une hauteur allant de 20 à 70 pieds (6 à 21 cm) au-dessus des réverbères moyens.  En banlieue et en région rurale, ils vont se nicher dans les trous d’arbres zones protégées de 2 à 60 pieds (1 à 18m) au-dessus du sol. 

 

Les nids sont construits avec des brindilles, herbes et débris, garnis de plumes et d’autres matériaux mous.

 

Habitudes

 

Certains étourneaux émigrent quand la température froide approche.  Les oiseaux qui n’émigrent pas vont habituellement se nicher dans des endroits protégé tel les édifices en région urbaine.

 

À la levée du jour les étourneaux voyagent aussi loin que 70 milles (113km) de leur nid jusqu’à un site d’alimentation.  L’étourneau se nourri au sol et loin de son nid.

 

Pendant le printemps et au début de l’été, le régime principal de l’étourneau est des insectes et des baies de temps en temps.  De la fin de l’été à l’hiver, leur régime de préférence est de graines, semences et des fruits.  Ils peuvent consommer jusqu’à une once (28g) de graines par jour.

 

Au crépuscule, lorsqu’ils retournent à leur nid, ils iront se percher sur les fils de téléphone, les ponts, les édifices, les arbres et à d’autres endroits similaires.  Au coucher du soleil, ils volent autour de leur nid plusieurs fois avant de s’installer pour la nuit.

  

Dommages

 

Les étourneaux européens sont reconnus pour se nicher dans les sorties d’air de sécheuse et même dans les sorties d’air de cuisinières ou les systèmes de ventilation de salle de bain.

 

Les étourneaux souillent l’alimentation des animaux, les bâtiments et les trottoirs à proximité de leur nid.  La plupart des gens sont tracassés par cette accumulation d’excréments et leur cris irritants provenant de leur nid.

 

 

 

 

 

 

Moineaux

Classification scientifique: Passer domesticus

 

Le moineau résidentiel, le moineau anglais est une des deux espèces de la famille “PASSRIDAE” qui se reproduit en Amérique du Nord.  Il est dispersé à travers les États-Unis et la majeur partie du Canada et du Mexique et est devenu bien établie dans l’environnement urbain et rural.

 

Identification:

n      Approximativement 6 pouces (15cm) de long.

n      La couleur varie avec le genre.  Les mâles ont une tache noire sous le bec, sur les joues et sur le postérieur.  En hiver, le bout des plumes grises cache ces zones noires.  Le dessus de la tête du moineau mâle est gris-blanc.  Les femelles et les jeunes moineaux sont d’un brun terne, avec une poitrine et un front blanc-sale.

 

Biologie

 

Les moineaux préfèrent se nicher dans des aires artificielles et naturelles.  Le male et la femelle moineau construit de gros nid fragile avec de la paille, de l’herbe, plumes, bandes de papiers, ficelle et autres débris.

 

Les endroits populaires où les moineaux se nichent:

 

n      Rebords d’édifice

n      Ouverture dans les structures

n      Gouttières

n      Enseignes

n      Fixtures de luminaires

n      Cabane à oiseaux

n      Sous les cornices de maison

n      Les ponts

n      Lignes électriques et transformateurs

n      Occasionnellement dans les arbres

  

Habitudes

 

En région rurale, les moineaux cause des dommages considérables aux cultures de blé et de céréales parce qu’individuellement le moineau peut consommer jusqu’à 0.2 onces (6gr) par jour.  Ils se rassemblent en région urbaine en hiver et se dispersent en région rurale au printemps.  Les bandes de jeunes moineaux et les adultes voyagent quelque fois jusqu’à 4 à 5 milles de leur nid jusqu’à un lieu d’alimentation.

 

Dommages

 

Un problème croissant est celui du moineau résidentiel qui se niche fréquemment dans la ventilation de cuisinière, four, salle de bain et sécheuse.  Ils encrassent les structures avec leurs excréments, particulièrement les aires utilisées pour se nicher et flâner.  Les moineaux créent des problèmes en pénétrant dans les installations alimentaires, entrepôts, commerces à grande surface et mails où ils contaminent souvent les produits alimentaires où autre marchandise.

 

Leurs excréments peuvent contenir une variété de maladie causant bactéries, de mycètes, de nématodes etc…  Les moineaux sont aussi considérés comme réservoirs majeur de Encéphalites St-Louis.  De  plus, se nourrissant de sang, les parasites associés aux moineaux piquent les humains.

 

 

 

 

 

Goéland (Mouette)

Classification scientifique : Larus arentatus, Larus delawarensis

 

Le goéland d’hareng, Larus arentatus et le goéland boucle-affichée, delawarensis de larus (famille laridae) sont deux de plus de 50 espèces de goéland dans l’ensemble des États-Unis.  Ce sont les deux espèces de goéland que l’on rencontre généralement dans le Nord-Est.  Ils s’étendent du sud du Maine, le long de la côte à la Nouvelle Orléans.  Ces deux espèces peuvent se trouver le long du basin de la rivière Mississipi.  Le goéland hareng se rencontre également dans la majeur partie du Canada.  Le goéland boucle affichée est en milieu d’états moyens.

 

Identification:

 

Les goélands se distinguent des autres oiseaux par leur grande taille, longues ailes aiguës, queues carrées et leur bec en forme de crochet et leurs pattes palmées.

 

Le goéland hareng est de 23 à 26 pouces (58 à 66cm) de long.  Il a un dos et les ailes gris pale, qui ont des extrémités noires avec taches blanches.  Il a une tête et une poitrine blanche, une tache rouge près du bout de la partie inférieure de son bec et les yeux jaunes.

 

Le goéland boucle affichée (ring-belled) mesure entre 18 et 20 pouces (46 à 51 cm) de long.  Il a un dos et les ailes d’un gris un peu plus foncé, avec les extrémités noires avec taches blanches.  Il a la tête et la poitrine blanche et un cercle noir à l’extrémité de son bec et les yeux jaunes.

 

Biologie

 

Ces espèces ont l’habitude de faire leur nid au sol.  Le nid est construit de gazon, herbes marines, branchettes et plumes.  Occasionnellement, le goéland hareng fait son nid sur des falaises ou saillies et dans de petits arbres pour le goéland boucle affichée.

 

Habitudes

 

Les goélands se nourrissent d’une grande variété de matière, incluant poisons, palourdes, moules, déchets, insectes etc…  Le goéland boucle affichée est l’espèce le plus retrouvé autour des restaurants rapides (fast food).  Ils flânent à de grands endroits où il y a une vue étendue.

 

Ils peuvent êtres très bruyants et agressifs lorsqu’ils quémandent la nourriture.  Selon certains documents, il sont responsables de plus de 50% d’accident d’avion.  Encore plus, ils sont particulièrement une nuisance dans les ports et en zone d’agriculture.

 

Dommages

 

Les goélands en zone urbaine sont souvent une nuisance majeure.  Ils encrassent les endroits publiques, résidentiels et les édifices commerciaux avec leurs odeurs répugnantes d’excréments.

 

Ils peuvent être très bruyants et agressifs lorsqu’ils quémandent la nourriture.  Selon certains documents, ils sont responsables de plus de 50% d’accident d’avion.  Encore plus, ils sont particulièrement une nuisance dans les ports et en zone d’agriculture.

 

 

 

 

OIE CANADIENNE

Scientific Classification: Branta canadensis

 

There are at least 11 geographical species, which range in distribution throughout the United States, Canada and the northern areas of Mexico. At one time, this species was migratory, however it is now able to overwinter at sites where they are fed regularly.

 

Identification:

n      Approximately 22 to 45 inches (56 to 114 centimeters) long.

n      Brownish gray in color with a black head, neck and tail feathers. A distinctive white triangular patch is found on the underside of the neck.

 

Biology.

 

Geese typically nest at the edges of lakes, ponds, swamps and other large bodies of water. The nests, which are usually located on rocks or clumps of grass within the body of water or in grass near its edge, are constructed of sticks, mud and grass and lined with feathers. Some geese are adapting to reduced nesting habitats by utilizing building balconies and roofs.

 

Habits.

 

Canadian geese feed in the water on submerged vegetation and on land in stubble cornfields, or on winter wheat, clover and waste grain. They thrive in many suburban areas, subsisting on handouts from humans. Feeding sites tend to be open with good visibility.

 

Damage.

 

These majestic birds are beautiful to watch in flight as they travel to various feeding sites; however, they can create major problems in their nesting areas. Golf courses, parks, residences with large ponds and other locations can become overrun by large numbers of geese, which foul the area with large and numerous droppings. The birds often eat and wear grass to the ground. Furthermore, geese can be aggressive with humans, and are becoming an increasing threat to aircraft.

 

 

 

 

Accueil - ProduitsServicesProjetsInformation sur les oiseaux  - Contactez nous

Installateurs professionnelsIngénieurs, Architectes, ConstructionCompagnie de contrôle de bestiole, Administrateur de propriété

 

 Continue in English